Ivanne.S | Couture grande taille pour formes généreuses : la robe à col bénitier
La couture grande taille pour formes généreuses avec le patron TROP-TOP, Ivanne.S. Exemple avec une jolie robe féminine et confortable à col bénitier, rapide et facile à coudre.
Ivanne S, couture, patrons de couture, fait-main, cousu-main, petit haut, grande taille, formes généreuses, robe, col bénitier,
11459
post-template-default,single,single-post,postid-11459,single-format-standard,et_monarch,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,columns-3,qode-product-single-tabs-on-bottom,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

| Couture douce pour formes généreuses #2 – La robe

MERCI infiniment pour votre accueil relatif au billet précédent. MERCI également pour Phanie ! Vous avez vu comme moi que cette belle femme éclaire le soleil ! Je suis par ailleurs très touchée par vos nombreux retours et témoignages, et particulièrement émue par certains messages que j’ai pu recevoir notamment en privé. Je n’ai pas pu répondre à tout le monde, je ne sais pas si j’arriverai à le faire, mais le cœur y est.
Je dois vous avouer que… bon… j’ai longuement hésité avant d’aborder le sujet des rondeurs et de la valorisation de soi par le biais de la couture. Pas évident de trouver les mots justes et le « bon angle » pour être crédible. Car de façon lucide, je ne me sens pas hyper-hyper légitime sur le terrain avec mon petit 36. Pourtant, cela me tenait à cœur depuis un moment pour différentes raisons personnelles. Il y avait déjà eu des prémices avec certains paragraphes du chapitre technique du livre Grains de Couture – Hommes et Femmes, ainsi qu’une sensibilisation sur les questions de choix de taille et de considérations morphologiques dans ce long article rédigé en 2014. Mais je n’avais jamais abordé clairement le sujet de la grande taille en montrant de vrais exemples par manque de connaissances, d’échanges ciblés, et peut-être de confiance en moi. Et puis lorsque je me suis décidée, je me suis heurtée à quelques difficultés pour trouver le mannequin qui accepterait de représenter les rondeurs. Se dévoiler avec ses formes, ça peut être vécu comme une sorte de « mise à nu », une épreuve d’acceptation, j’en avais conscience, et je suis tellement contente que Phanie ait accepté en me confiant son image. Enfin bref, ça, je l’ai déjà dit je crois.

Pour être honnête, je ne pense pas me spécialiser dans la couture grande taille. Je ne pense pas non plus proposer une gamme de patrons dédiée parce que je pense très sincèrement que le meilleur vecteur pour bien transmettre sur le sujet serait une créatrice qui vit cela de l’intérieur (des vocations dans la salle ? anyone ? anyone ?).
TOUTEFOIS…  ce qui me ferait vraiment plaisir dans le domaine de la couture-passion (et donc de la couture-plaisir), c’est de pouvoir contribuer à faire sauter la barrière psychologique entre ce que l’on appelle « standard » et ce qui l’est moins. D’ailleurs, le mot « standard » m’arrache la bouche. Ça m’irrite même la touche (de clavier). Nous sommes toutes uniques, nous avons toutes des formes différentes et bien à nous… et s’emprisonner à nouveau dans un standard en couture alors que cela nous est déjà tellement imposé dans le prêt-à-porter, non, vraiment, non, non, et non. Pourtant, s’appuyer sur un barème standardisé est techniquement utile et même nécessaire pour tracer et diffuser des patrons multi-tailles, on ne peut pas y couper. Mais le problème, c’est que le standard technique finit par devenir un monde un clôt presque élitiste pour les utilisatrices(teurs). Alors si je pouvais gommer cette frontière mentale qui bloque certaines d’entre nous en frayant un petit passage, ce serait juste top.
Donc plutôt que de proposer des patrons spécialisés « grandes tailles » peut-être plus adaptés et pointus, certes, mais qui renforceraient encore le clivage, et plutôt que de rentrer finalement dans un autre standard (et donc … qui dit standard  dit ….  pas forcément adapté à chaque individu de la zone « grande taille », et ouais !)…  par choix, et même si ça se discute, je préfère m’orienter vers une gradation à forte amplitude, un lissage tout doux entre ces 2 mondes qui ne devraient former qu’un… Selon moi, cela permet de mieux aider à franchir ce cap psychologique sans en avoir l’impression, et surtout d’éviter de se sentir  hors norme. C’est aussi une façon d’ouvrir des portes en donnant accès aux MÊMES modèles que tout le monde si ceux-ci vous plaisent, si vous avez envie de les coudre, de les envisager sur vous et même … de les porter (dis donc) !
Une sorte de petit coup de pouce de rien qui permet de transformer l’infranchissable en possible, et pourquoi pas, d’ouvrir des perspectives vers des patrons d’autres marques, spécialisés ou non. La couture de vêtements, c’est pour tout le monde.

Alors cousez comme vous êtes, tout simplement.

—————————–

Aujourd’hui, nous continuons la série d’inspiration avec une ROBE tout confort. Ne le dites à personne, mais mon petit doigt m’a dit que c’était la robe chouchou de Phanie, je l’ai vue se sentir belle dedans, belle devant le miroir, fière de la porter dans la rue. Une très très TRÈS belle récompense, pour elle, pour moi.
Avec cette robe, on sort quelque temps de la campagne pour laisser place à une ambiance plus citadine, ça change un peu. C’était à Lyon Confluence, un vendredi après-midi de janvier. Pas de soleil, mais … même pas froid !

TROP-TOP_Phanie2_14
TROP-TOP_Phanie_IvanneS_37 IMGP1771
Robe, d’après le patron TROP-TOP [Femme] (patron Ivanne.S )
En jersey viscose canard (Little Fabrics)

Le patron et ses modifications

Il s’agit de TROP-TOP [Femme] dans sa Version C (forme de col bénitier), sans manches (épaules tombantes).
Hormis les adaptations de tailles et le tracé du compromis (voir plus loin), le patron de base de TROP-TOP Version C a été rallongé en robe avec une taille marquée par un élastique cousu étiré sur l’envers. L’élastique a été positionné de façon à ce que la robe « blouse » très légèrement (rallongement et marquage de la taille « blousante » sont expliqués à la fin des instructions de montage du patron).
La longueur de la robe a été réadaptée à l’essayage final. Comme je n’avais pas Phanie avec moi en phase de montage, j’ai initialement coupé une longueur de robe surestimée pour prévoir une marge de manœuvre. En langage « patron », cela signifie que la hauteur de jupe depuis la ligne de taille (repère latéral sur le patron) était équivalente à la mensuration « taille-genou » de Phanie + 20 cm de marge en longueur. Après essayage, l’ourlet a finalement été positionné juste en dessous du genou (hauteur de jupe = longueur « taille-genou » de Phanie + 5 cm environ).

Petit rappel au niveau de cette version : le patron est étudié pour proposer une encolure stable. Mais en fonction des morphologies, des postures et du choix de la matière, le bénitier peut parfois présenter une légère mobilité (c’est le lot de nombreux bénitiers). Pour anticiper ce problème éventuel, une petite patte de stabilisation est proposée en astuce. Elle se coud sur l’envers au niveau des épaules selon les explications mentionnées en fin d’instructions du patron TROP-TOP, et elle se coince dans la bretelle du soutien-gorge : cela fige mécaniquement la couture d’épaule au bon endroit lorsque vous portez le vêtement, et l’encolure dissipée devient plus disciplinée.

 

IMGP1802

TROP-TOP_Phanie_IvanneS_35

TROP-TOP_Phanie_IvanneS_33

IMGP1765_ret
Robe
, d’après le patron TROP-TOP [Femme] (patron Ivanne.S )
En jersey viscose canard (Little Fabrics)

Le tissu

Il s’agit d’un jersey viscose canard (ici chez LITTLE FABRICS).
D’une manière générale, le jersey viscose est très adapté pour le tombé de l’encolure bénitier. Little Fabrics en propose toute une gamme parmi l’ensemble des jerseys (le mot « viscose » est ajouté dans la dénomination de la maille, vérifiez bien), je les ai presque tous testés.  Je recommande donc vivement ce type de composition grâce à sa souplesse et son plombant très intéressants (cette dernière propriété stabilise notamment le col pour qu’il tienne bien en place sur l’avant). Cette matière apporte aussi du confort, toujours très appréciable grâce à l’extensibilité naturelle de la maille, à la fluidité apportée par la viscose, et à la tenue et l’élasticité inhérentes à l’élasthanne.
Si vous n’avez jamais cousu ce genre de matière, n’oubliez pas de vous référer à la FICHE JERSEY fournie avec votre patron, elle vous donnera tous les conseils nécessaires.

IMGP1787

TROP-TOP_Phanie_IvanneS_36

TROP-TOP_Phanie_IvanneS_34
Robe
, d’après le patron TROP-TOP [Femme] (patron Ivanne.S)
En jersey viscose canard (Little Fabrics)

 

Focus sur la taille et le patron compromis

Tout comme le billet précédent, reprenons les mensurations de Phanie. Ce paragraphe est un peu une redite comparé à la semaine dernière, mais je ne pense pas que cela soit de trop, j’aime rabâcher :-) Je ne vous donne ici que les mesures principales m’ayant servi à tracer une taille « compromis » pour la Version C de TROP-TOP avant l’allongement en robe, ainsi que les correspondances de tailles issues du barème (ce dernier est consultable ici dans la rubrique « Tailles » —> cliquez sur la flèche pour dérouler le contenu). Pour Phanie :
– Tour de poitrine : 118 cm (barème : T50-52)
– Tour de taille : 107 cm (barème : T46-48)
– Tour de bassin : 143 cm (hors barème : T54 + 11 cm, correspondrait à une T56-58 si l’on suit la linéarité des pas entre 2 tailles)
– Tour de bras : 41 cm (hors barème : T54 + 2.5 cm)
– Hauteur buste devant : 49 cm (T50)
A titre d’information, Phanie porte généralement une taille 52 du commerce pour une stature de 1.78m, mais ici, je précise que nous n’avons PAS besoin de cette information. Ce qui compte, ce sont les mensurations comparées au barème, et c’est tout. PAS la taille que l’on pense faire, PAS celle que l’on voudrait faire. Et PAS celle que l’on n’a peur de faire en voyant « plus grand » que nécessaire parce que l’on pense que de toute façon, on est hors norme. NON. Oublions les chiffres. Oublions les étiquettes de taille et l’image qu’elles renvoient. Juste… les mensurations, le barème, la méthode, et tout ira bien.

A l’étude des mesures et du barème, on voit que Phanie est sur plusieurs tailles et c’est tout à fait normal, naturel, la vraie vie.  Sur le plan morpho, Phanie est entre la silhouette de type A (bassin large) et celle de type 8 (Phanie a aussi une jolie taille marquée). Un patron  « compromis » a donc été retracé selon la méthode expliquée dans les instructions de montage de TROP-TOP [Femme].
Ici, selon les mensurations relevées, le patron de base de Phanie est en T50* (encolure, tour de poitrine, hauteur de buste), mais celui-ci est évasé au bassin vers un T56-58 imaginaire dans la continuité de la T54 (nécessaire pour conserver le bien aller à ce niveau et éviter que cela tiraille). Pour que les bras soient à l’aise, la hauteur d’emmanchure a également été augmentée de façon à rejoindre une T54 sur le bord externe de l’épaule + 1.25 cm d’abaissement d’emmanchure.
Le patron n’a en revanche PAS été réadapté à la taille afin que le tee-shirt conserve sa forme originelle un peu loose (c’est un choix de style). Mais la mesure du tour de taille nous donne une indication importante sur la longueur d’élastique qu’il faut couper pour ceinturer la robe.  On peut aussi couper cet élastique un peu plus court que la mesure du tour de taille si l’on veut un maintient ferme.

* NOTE : étant donné 1/la bonne extensibilité du tissu, 2/ l’aisance confortable déjà prévue avec ce patron qui laisse une petite « marge de manœuvre et 3/ et la zone « grande taille » où il est préférable d’éviter les ampleurs inutiles, j’ai préféré opter pour la taille « inférieure » de la fourchette [T50-52], soit la T50.
Avec ce type de matière très extensible comme le jersey-viscose-élasthanne, si vous préférez les coupes plus près du corps, il est même possible de tracer selon une T48 sans altérer ni le confort, ni le visuel.

Voici un petit schéma pour mieux visualiser le compromis de taille « spécial Phanie » sur la version C de TROP-TOP.

Patron-compromis_IvanneS_versionC

On voit bien le tracé compromis en rouge qui court sur plusieurs tailles, et notamment l’élargissement des emmanchure ainsi que l’évasement-bassin. Ce dernier est prononcé, ça peut paraître déroutant vue d’ici, mais pas d’inquiétude si cela devait vous arriver, la robe tombe ainsi impeccablement (sans tirer, sans « mouler » donc).  On le voit bien sur les photos : le rendu cousu et porté est juste… naturel.

Ainsi, on est proche du sur-mesure. C’est la robe de Phanie. Le patron s’est adapté simplement et en 5 minutes, juste pour elle et rien que pour ELLE.
La magie des mensurations et du tracé-compromis.

TROP-TOP_Phanie2_15

—————-

 Pour rappel, durant toute la durée des publications sur le thème de la couture pour formes généreuses,

LITTLE FABRICS vous offre -10% sur toute commande passée avant le 24/02/16
avec le code TROPTOP
(non cumulable avec d’autres offres)

Logo-Little-Fabrics

Alors on en profite !

                          

A bientôt pour la suite !

TROP-TOP_Phanie_IvanneS_39

———-

Pour ne rien manquer des actualités du blog

Saisissez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner :

Pensez à bien confirmer votre abonnement en activant le lien proposé dans le 1er mail qui vous sera envoyé (sinon les envois ne seront pas activés).
Si vous ne recevez rien, jetez un petit oeil dans vos spams.

14 commentaires
  • moineau16
    Écrit à 14:20h, 10 février Répondre

    Encore une très jolie réalisation, bravo! Phanie est merveilleuse dans ce joli bleu canard. Je note l’idée du lien pour retenir le décolleté et je vais l’ajouter de ce pas au Trop-Top bénitier que je me suis cousue ce week-end :)

  • Priscilla Fée Bobine
    Écrit à 14:46h, 10 février Répondre

    toujours aussi fan !!! Phanie toujours aussi belle ! et cette couleur lui va a merveille.
    c’est exactement le type de robe que j’aimerais me faire. Parfait je vais m’y coller ;-)
    Et non au patron spécial grande taille ! Je suis d’accord avec toi pourquoi faire du special alors qu’on peut adapter. Alors oui pour les patrons multi tailles en montant aussi haut que tu peux. Pour le reste avec tes bons conseils on trouvera toutesnotre compromis de la plus petite à la plus grande ;-) Merci merci merci Ivanne.

  • Tachalili
    Écrit à 15:04h, 10 février Répondre

    Le mannequin (oui oui, c’est bien ce que j’ai écrit) et la robe sont très jolies! Elle a l’air vraiment confortable cette robe. Franchement c’est une bonheur à chaque billet et plus particulièrement de cette série-ci. Des bises à toutes les deux (je me permets)!

  • Ln du sud
    Écrit à 15:07h, 10 février Répondre

    Ahhhh ! Enfin quel qu un qui pense aux femmes supérieures au 44 ! Et avec de belles choses en plus ! Et Phanie, quelle lumière ! Heureuse d être tombée sur ce blog. Merci et bises du sud

  • beatrice
    Écrit à 15:10h, 10 février Répondre

    un grands merci pour ces 2 articles, vous m’aviez gentiment répondu qu’ils allaient bientôt être publiés et je les attendais avec impatience !!
    je vais les lire en détails et en prenant des notes pour les transformations du patron
    et bravo à Phanie d’avoir osé se prêter au jeu, elle est magnifique et les vêtements lui vont à ravir, donc un grand bravo à vous 2
    amitiés
    béatrice

  • mamilou15
    Écrit à 15:47h, 10 février Répondre

    J’ose cette fois laisser un message pour dire BRAVO à Phanie, BRAVO à Ivannes pour cette belle réalisation de robe comme celle du teeshirt …. Pour les rondes comme moi, c’est bien d’être conseillée sur ce que l’on peut porter et comment modifier un patron. Il me tarde de voir les autres réalisations. Merci à vous deux.

  • celi et cie
    Écrit à 16:11h, 10 février Répondre

    Bravo pour tout ce travail sur vos patrons pour qu’on se les approprie que ce soit sur la forme , la taille, le style, des vrais cours de stylisme qui nous permettent d’oser!!
    Et bravo au mannequin,elle est magnifique!!

  • Christine
    Écrit à 18:01h, 10 février Répondre

    Mille mercis, à vous et à Phanie .
    Alors oui et encore oui  » cousons comme nous sommes » ( et grâce à vous nous sommes belles ! )

  • viguialca
    Écrit à 21:38h, 10 février Répondre

    Elle est tellement sublime la maman des poupées rousses … Encore une fois c’est un billet plein de passion et de sagesse (si ! si ! ça peut aller ensemble !) . Je t’avoue que je pensais le col bénitier incompatible avec les poitrines généreuses (plus que bonnet A, en fait), et je vois là, ici que c’est loin, très loin d’être le cas … Alors je me lancerait bien dans cette version finalement … Ce jersey viscose bleu canard est juste à tomber ! Et si la qualité est du même tonneau que le gris chiné, alors je me laisserait bien tenter …
    Je ne sais pas si je te dis merci, en fin de compte ! (ben si, quand même !)

  • Elisa
    Écrit à 11:40h, 12 février Répondre

    Merci à toutes les deux. Je me retrouve dans cette couture : pouvoir faire les mêmes modèles, mais juste à ma taille… Je suis impatiente de découvrir la suite de cette « série », Phanie est tellement rayonnante… superbe ! (j’en profite pour découvrir son blog et page Ig, je suis totalement sous le charme !) Bref, Merci pour ce beau projet, Trop-top va bientôt rentrer dans ma garde robe je pense !

  • sew easy
    Écrit à 15:27h, 19 février Répondre

    Très joli bleu !! Ce jersey a un superbe tombé !! Encore un vêtement qui sied très bien à Phanie !! Et puis, tes photos…magnifiques !!!

  • Vanda Démêle Le Fil
    Écrit à 17:42h, 10 septembre Répondre

    Magnifique cette robe! elle te va merveilleusement bien! La couleur du tissus aussi! Bref j’adore!

  • alfafa
    Écrit à 00:47h, 15 janvier Répondre

    Joli sujet d’article : fort bien écrit et pensé.
    Le mannequin Melle Phanie est fort jolie et cela fait plaisir de voir des mannequins qui dépassent le 34/36. Un mannequin quelque soit sa taille si il pose avec « bonheur » arrive à nous faire passer un moment d’émotion alors… sert bien le modèle qu’il porte. Enfin, je n’ai pas le talent des mots… aussi je conclus, j’ai adoré le ton du post et les informations.
    Bises

    • Ivanne
      Écrit à 10:13h, 27 janvier Répondre

      Merci beaucoup pour ton commentaire Alfafa ! En effet, Phanie est radieuse et les formes sont belles ! Je viens d’aller voir ton blog, je crois que je vais y rester un peu pour le découvrir. A bientôt !
      Ivanne

Laissez un commentaire

Pin It on Pinterest

Partager