Je crois qu’un Liberty m’a encore fait de l’oeil :-/

Pour ma grande, l’été sera bleu… mais pas n’importe quel bleu : celui du doux « bleuté » du

LIBERTY FOR EVER – BLUE

Bien sûr, il est accompagné de mon sacro-saint gris anthracite « endyloné », mais aussi de pois, de noir, de quelques unis azur ou figue, de blanc-blanc, et même d’autres Liberty(s).

Une petite collec’ home made qui a été longue à mûrir, et qui pointe enfin le bout de son nez !

—–

1- Petit haut gris à bretelles nouées

Petit haut à bretelles nouées des Intemporels pour Enfants, taille 4 ans, en coton du marché teint en Dylon Gris, et Liberty For Ever Blue (Shaukat)

En tout-point identique au modèle : j’aime les ultras-fronces, et là je suis servie !!!

—–

2- Tablier croisé Elsie

Un grand classique chez Citronille et sur la blogosphère.

Tablier Croisé dans le dos des « Intemporels pour Enfants », ou modèle Elsie de Citronille, réversible, en Liberty Kinnear bleu (Shaukat) et coton noir à pois blancs (Toto)

Pas envie de coudre une boutonnière, ça se voit ?

—–

3- Sarouel

D’après mon premier essai et le tuto qui en a découlé…. en voici une seconde version.

Sarouel modèle maison, en lin blanc from Toto

Sans « chichi », juste un sarouel aux allures bouffantes, limite tout droit sorti d’un film de Kurosawa !

Le gang des sarouels est de sortie !

—–

4-Sur-jupette / ceinture

Ca, c’est le « chichi » du sarouel justement… ;-)

Petite surjupette-ceinturette, modèle maison, à superposer-nouer sur le sarouel, en plumetis blanc (La maison des Tissus, Lyon 9ème, Vaise) et Liberty For Ever Blue (Shaukat)

—–

5 –  Petite jupe noire

Petite jupe sans patron en coton noir à pois blancs (Toto) et petit noeud-noeud en Liberty For Ever Blue (Shaukat)

Pour les débutantes, je rappelle qu’une jupe de la sorte est simplissime à réaliser : il s’agit d’un simple rectangle replié et assemblé au dos, ourleté en bas, et élastiqué en haut –> uniquement des coutures droites !!! Que demande le peuple !?! De quoi remplir la garde-robe en un rien de temps et affirmer ses petits doigts de « couturière du dimanche » avant de passer à des ouvrages plus complexes !

—–

6 – Robette cache coeur

Robe cache-coeur, modèle P du livre japonais n°04 (ref JCA’s), en lin Toto teint en Dylon gris, voile de coton bleuté-pailleté (Toto) acheté lors d’une vente flash chez Z comme Zoé, coton noir à pois blancs (Toto), et Liberty du jour

—–

7 – Robe blanche – dos nu

Encore un truc issu de ma folie des sur-plis, des grandes largeurs et de l’effet parapluie !

MAIS mais mais… le « gonflant » attendu est absent, le style « j’m’envole » aussi, le résultat est donc d’un tout autre style : le drapé du tissu est parfois surprenant ! A la fois déçue, et à la fois non… je ne sais pas. Dommage qu’aucun mariage ne soit prévu prochainement, cette tenue aurait presque pu se confondre avec celle de la mariée !

Robe dos nu patron maison, inspirée du modèle K du livre japonais n° 04 (rèf JCA’s), en popeline de coton blanc from Toto, coton teint en Dylon gris, et badge Liberty

Quelques coutures bien parallèles pour maintenir les plis en place, et un badge Liberty, (« Badge-It » toy, from Jouéclub).

—–

8 – Tunique noire

Style trendy pour faire comme les grandes, avec ses petits plis plats vus de partout cette année.

Tunique modèle maison, basée sur le modèle de la tunique boutonnée des « Intemporels pour Enfants », ou du modèle Archibal de Citronille, en voile de lin noir (Toto) et Liberty-toujours-le même

En sa basant sur la tunique boutonnée des Intemporels pour Enfants, sur l’équivalent Archibal de Citronille, ou sur n’importe quel modèle de tunique à encolure arrondie, il est relativement facile d’obtenir ce style de tunique. Il suffit d’élargir l’empiècement de devant par le centre (= remplacer l’expresssion « Couper 1 fois en double sur la pliure » par  » Couper 1 fois en double à plusieurs centimètres de la pliure« , en fonction de l’ampleur supplémentaire et de la largeur des plis souhaitées). Par exemple, pour ce modèle, j’ai du placer le papier-patron à 8 bons cm de la pliure du tissu (ce qui donne un élargissement de 16 cm). Si l’on part d’Archibal, il faut également supprimer ce « décrochement » initialement prévu pour la fente/patte de boutonnage, et adapter la largeur de la parementure-devant en la décalant de la pliure du même nombre de cm que l’empiècement-devant. Ensuite, la surlargeur est rattrapée en réalisant les plis plats en direction du centre de l’empiècement : au milieu, les deux plis plats convergent et se touchent ; ensuite, on peut rajouter d’autres plis plats bien réguliers de part et d’autre, toujours en direction du centre. Prévoir également une ouverture au dos pour que la tête puisse passer, au moyen d’une patte-polo ou d’une fente/patte indéchirable (biais).

—–

9 – Jupe large et volantée

Jupe volantée maison, total Liberty For Ever Blue (Shaukat)

Pour les débutantes, là encore ce n’est pas compliqué. Il suffit de tailler 3 rectangles de taille croissante : le premier (celui du haut) ne bouge pas et sera élastiqué à la fin, le deuxième sera froncé jusqu’à atteindre la longueur du premier, et le troisième sera froncé jusqu’à atteindre la longueur du deuxième. On assemble les 3 rectangles du moins large (en haut) au plus large (en bas), puis on assemble le tout par une couture au dos pour fermer la jupe. On élastique le dessus, et on obtient une belle jupe ample de bohémienne !

Superposition day !

—–

10 – Vareuse DUBLIN

Vareuse DUBLIN de « C’est Dimanche », en coton gris perle légèrement quadrillé (Toto), coton noir à pois blancs (Toto), popeline de coton couleur figue (Entrée de Fournisseurs), et touches de Liberty.

Pour assouvir mes besoins irrésistibles d’assortiments : 3 pattes de boutonnages différentes et REVERSIBLES of course… –> donc 6 possibilités au total.

Dans l’ordre de haut en bas : Liberty For Ever Blue (Shaukat), Popeline de coton couleur « figue » (Entrée des Fournisseurs), Liberty Gérald prune (Shaukat), coton gris perle à fin quadrillage (Toto), coton noir à pois blancs (Toto), et Liberty Kinnear Bleu (Shaukat)

—–

11 – Tunique St PETERSBOURG

Tunique modèle St Petersbourg from « C’est Dimanche« , en popeline de coton couleur « figue » (Entrée des Fournisseurs) et Liberty For Ever Blue (Shaukat)

Il n’y a pas à tergiverser : les patrons C’est Dimanche, c’est un régal pour moi. Des coupes originales et bien pensées, des empiècements qui s’assemblent pile-poil, un tombé parfait, le petit détail qui, à la fois marque la « patte » de S. Alma, et laisse aussi la possibilité d’en faire une création unique ! Un blog collectif rassemble les différentes interprétations de ces modèles —>  c’est ici !

—–

12 – Casquette gavroche

Un grand classique chez moi : personne ne sort de la maison sans sa charlotte Sarah Kay !

Casquette gavroche modèle maison, réversible, en Liberty For Ever Blue (Shaukat) et popeline de coton « figue » (Entrée des Fournisseurs) pour la face A, coton du marché endyloné en gris et Liberty Kinnear Bleu pour la face B.

—–

Allez, 12 pièces, ça suffit ! Il ne faut pas exagérer non plus : l’été va passer, et on n’aura pas le temps de tout porter ! Car ce n’est sans doute pas au camping que la fillette mettra les tenues endimanchées cousues par sa maman ! C’est bien beau de se donner dans la création, les assortiments à la nuance près, les robes qui tournent, etc… MAIS dites moi, je ne vois pas bien…. le côté pratique et fonctionnel des tenues, hein ?!! Il est où ???

;-)

A BIENTÔT !

—-

EDIT n° 1 : Je précise, chez nous, c’est la simplicité du « Camping à la ferme » !!! On sera donc loin de « miss camping » ;-)

EDIT n° 2 : Je  précise aussi que tout que je couds est « basique » et accessible. Du « facile à faire », du classique Citronille ou du patron Japonais, ce que bon nombre d’entre vous savez faire !

Pour les débutantes : j’ai appris à coudre seule en 2008 avec ces marques de patron. Bien sûr je commence à me rôder et à modifier les modèles, mais ça vient assez facilement car les techniques de couture deviennent vite relativement intuitives. N’oubliez pas que nos grands-mères faisaient bien mieux, et ce de façon presque innée.

Alors à vos aiguilles, parce que vous en êtes toutes capables ! ;-)