Oui parce que le soleil… je ne sais pas vous ? mais ici… c’est discret-discret.

La semaine dernière, dans la fougue d’une journée-flash à quasi 30°C à l’ombre, je me suis imaginée un petit haut assorti à la météo. Pour une fois plutôt (très) réactive : mini croquis le soir-même, choix du tissu et bidouillage de simili-patron dans le même temps), c’était sans compter les 05°C dès le lendemain sous une pluie battante qui ne nous a pas lâchée pendant plusieurs jours.

MERCI, vraiment.

Ah c’est pas grave, du coup, le top est dans les starts pour la VRAIE arrivée du printemps (peut-être… un jour).

Quelques rayons sont revenus depuis, du coup ça nous a permis de faire (au moins) des photos sous une lumière pas trop moche. Le fond de l’air est encore frisquet, je ne parierais pas trop vite sur mes petits bras nus. « En mai fais ce qu’il te plait » … ouais ouais, c’est çaaaaaa ouais, bieeeensûûûr.

 

Petit top sans manche, et décolleté au dos (patron maison), en lin corail (Toto + Princesse des Neiges), et passepoil argent (Cousette)

 

 

Petit top « maison », en lin corail (mélange de 2 chutes de lin de mon stock, qui s’accordaient à la (quasi) perfection au niveau de la teinte.

La coupe est légèrement ajustée (mais pas trop) : « pinces-poitrine » uniquement, et léger cintrage à la taille.

Je me suis permise un petit empiècement au niveau des épaules, et une échancrure en V pour le décolleté au dos. Par conséquence, l’encolure-devant est bien « ras du cou » (pour la bonne tenue du col, sinon : épaule dénudée garantie !). Au départ, j’imaginais une encolure bien plus échancrée au niveau des épaules, avec une forme davantage « bateau » : j’ai tenté le coup timidement… mais sans aller trop loin non plus, de peur de déstabiliser le maintien du col. Maintenant, avec ce petit test, je pense que j’aurais pu rogner davantage encore, sans altérer la stabilité de l’encolure. A retenir donc :-)

Le tout est souligné, comme souvent ces derniers temps, avec du passepoil argent, notamment sur les bords d’encolure et d’emmanchure.

Et sans oublier « le petit noeud qui ravigote », sous la pointe du col au dos.

—-

Si vous aimez les petits dos dévoilés en été (ou par jour de fête), vous avez aussi, par exemple, les modèles :

 – Back is back (Vanessa Pouzet)

– M comme Mix (Aime comme Marie)

(je n’ai pas encore testé, mais ils ont bonne réputation)

 

 

———-

Allez allez… je suis prête pour la nouvelle saison moi… j’attends :-)