… avec des coussins-maison…

… avec des badges aimantés maison

… et avec des belles cartes postales (pas maison… pas capable) au dessus de mon bureau/atelier…

Coussin « triangles »

Série de coussins colorés

Cartes postales et badges aimantés sur mur magnétique

Alors alors…

le coussin-triangles… (ou : le truc déco de l’année, la forme géométrique de l’année, la tendance « pinable » à gogo sur Pinterest de l’année… ). En plus… ce genre de petit patchwork est facile à réaliser, et il permet de compiler toutes les couleurs de la déco de sa maison.

Rien de compliqué : on coupe des triangles (triangles « rectangles-isocèles » … voyons un peu si vous êtes douée en géométrie :-)), on leur laisse biensûr une petite marge de couture, et on les assemble en répartissant les couleurs au feeling. Il me semble que vous pouvez trouver ce genre de coussin (avec explications) dans le dernier livre de Mélanie Voituriez « Petits Riens pour découvrir la Couture » (après vérification sur le blog des addicts, oui, c’est bien ça, il y est [livre III- #01 – Coussin Géométrique))

Ici, j’ai utilisé une très grande majorité de tissus France Duval-Stalla, chutes conservées ces dernières années : banane, framboise, aubergine, gris, et brume. Associés également à une magnifique popeline aux nuances « jade » (achetée en 2008 chez « Entrée des Fournisseurs »). Passepoil argenté (Cousette).

Les autres coussins : bon… rien de particulier… juste, des coussins (dans la même veine que ma première série). Je vous cite seulement quelques-uns des tissus utilisés : « Poussière d’étoiles » moutarde (Linnamorata), Coquelicots rouges-roses (Petit Pan), pois roses sur fond gris (marché), pois roses sur fond prune (je crois que c’est un M.Miller acheté sur Fat Quarter Shop), fausse fourrure grise (Tissavel), imprimé floral japonais (Les Mains des Nuages, Lyon), imprimé américain cercles moutardes (acheté d’après une sélection « C’est Dimanche »). La grenouille du coussin rond a été dessinée à l’aide d’un pochoir (tout fait, acheté dans le commerce), et un feutre textile fluo (Giotto)

Les jolies cartes postales de Caroline Briel pour la plupart (un bien bel univers photographique semé aux 4 coins de ma maison) et celles de « Ernest est Céleste » (aperçues), au milieu des photos des enfants

 

Les badges aimantés, fabriqués avec du tissu et une badge-it. Mon mur est également « aimanté » après avoir posé une (2 ou 3) sous-couches de peinture magnétique (sous la peinture bleue/jade).

 

 

——-

Allez… la prochaine fois… on se fait un petit vêtement (enfin, je veux dire : je vous montrerai ma robe cousue pour l’automne – 2012). Oui d’accord, il y a comme un léger, mais alors LEGER décalage blogo-temporel.