La garde-robe d’été, elle est froissée dans les cartons depuis l’an dernier. Et à chaque enfant de plus… mes « vieux » habits d’avant… –> mouais bof…

Déjà, première excuse qui n’en est pas une, j’ai envie d’autre chose, l’impression sans doute d’avoir pris du gallon avec mes trois filles… un peu comme s’il fallait que je change la déco du personnage (je sais – je sais … n’importe quoi … ).

Et puis deuxième excuse, je ne rentre pas encore tout à fait dedans… (enfin si presque… mais on dira que non pour la logique du post, huhuhuhu !).

Et enfin, j’allaite… la voilà la vraie excuse ! Alors il me faut des trucs pratiques et légers, du genre facile et rapide à dégainer vous voyez… Et au risque d’en choquer plus d’une, cet outil normalement indispensable me fatigue passablement, c’est moche je trouve… bref. Alors chez moi, rien du tout, NADA… pas besoin ! Du coup, l’Habit d’Eté se doit donc d’être à la hauteur de ce genre d’impasse pour déballer le matôs en deux coups de cuiller à pot.

Mais bon, là, on est déjà en août ma bonn’dame… ! Les soldes, c’est déjà fini, l’été file à toute allure, et je n’ai même pas eu le temps de dire ouf que « demain », c’est déjà la rentrée.

Donc si je veux profiter un peu de ma nouvelle déco d’été, je dois aller vite. Je zappe le stade « création » habituel et j’utilise les valeurs sûres de la blogo. Quand on a sous la main des tutos et des modèles in the wind, c’est parfait ! Pour mon impasse, la forme bustier l’emporte largement. Et puis pour une fois, je me fondrai dans le moule, ça fait du bien de temps en temps de ne pas trop réfléchir et aller chercher les idées chez les autres, tout en se faisant plaisir aussi.

Pour me la jouer « jeune accouchée » donc…  c’est en « caméléon » que je vais me déguiser. Parce que figurez-vous que dans ma précipitation de peur de rater la saison, je n’ai pas franchement rangé ma pile de tissus « fleurs bleues » et « baby-girl in summer » (comme si je rangeais toujours mes tissus d’habitude… aheum !). Apparemment, La Pile n’a pas eu son compte et ça m’arrange bien.

Ma petitoune et moi, portage en écharpe et allaitement… nous sommes souvent collées l’une à l’autre. Alors cette petite tenue caméléon sera parfaite pour que l’on se demande finalement « Mais au fait ? Qui est la mère ? et qui est la fille ??? » ;-)

  ——-

1/ Bustier Poppy & daisy à bretelles (ou non)

Pour aller avec ça, 2 posts en arrière:

Ca donne ça…

Bustier à bretelles, patron maison, en Liberty Poppy & Daisy bleu (eBay), imprimé à pois prunes (Fat Quarter Shop) et voile de coton (Toto) teint en Dylon Antic Grey.

S’il est encore utile de le rappeler, ce genre top est simplissime à réaliser : deux rectangles (un devant et un dos). Ne vous prenez surtout pas la tête pour la largeur des rectangles, le tout est que les deux assemblés soient plus larges que votre tour de poitrine… Plus vous souhaitez du « ample », plus vous faites « large », logique ! Dans tous les cas, avec un élastique bien ajusté, ça fera un bustier, rassurez-vous.

——-

2/ Bustier Meadow prune

Pour aller avec ça, 1 post en arrière :

ça donne ça…

Bustier, inspiré de la Souris, en Liberty Meadow prune (La Droguerie), détails en unis et imprimés étoilés « figue » (Elle au Pluriel)

Si vous avez la flemme de faire ce genre de bustier vous-même, allez frapper dans l’e-shop d’Anaïk (attendez tout de même qu’elle rentre de vacances).

——-

3/ Top loose over-size marin et Liberty

Pour aller avec ça, 2 posts et 3 posts en arrière :

ça donne ça…

Top loose, patron maison, en jersey marin (Tissus-marins-broderie), Liberty Mauvey bleu-prune et Fairford bleu (La Droguerie)

Toujours avec ce jersey marin, utilisé ici … mais cette fois dans une qualité plus légère et fluide pour l’été. Il y a aussi d’autres coloris que le bleu, Carole a tenté le bordeaux et le vieux rose, ça me tente bien aussi pour l’automne. Je cogite sérieux…

Au niveau de la coupe, j’avais de nouveau envie d’over-size, un peu comme et . La Poule appelle ça un crooped. Pour celles qui veulent se baser sur un patron connu, on peut prendre le modèle X du livre japonais 64 Otona Stylish Dress Book 1  (JCA’s), en enlevant les manches et en élargissant sans modération au milieu ! Sinon, grosso modo, c’est juste un très grand rectangle (x2 pour devant et dos), avec l’arrondi pour l’encolure, et deux trous pour les bras…

——-

4/ Combi-robe Meadow prune

Encore du Meadow prune, c’est mon chouchou du mois d’aout, je n’y peux rien…

Combi-robe, tuto de la Souris, en Liberty Meadow prune (La Droguerie), passepoil maison

Tout droit tombé du tuto d’Anaïk, je suis pile dans les mensurations de la Souris en plus, même pas à retoucher, même pas à réfléchir, rien (La Souris serait-elle, elle aussi, un modèle réduit ?). Même le passepoil ne me fait plus peur. Du bonheur. En plus, look at this, je suis une fille trop cool, j’ai les mains dans les poches et tout et tout ;-)

Peau blanche ? Point d’expo au soleil…  effet « aspirine » garanti… (moins esthétique, pas franchement dans la vague pour le coup, mais c’est mieux je crois)

 

 

——-

5/ Combi-short en lin pétrole

Pour aller avec ça, 2 posts plus bas…

… ça donne ça !

Combi-short, bidouillage maison, en lin pétrole (Etoffes des Héros), imprimé pétrole à pois (Fat Quarter Shop), ourlets en Liberty Meadow prune (La Droguerie)

La partie « short », aaarrghhh ! Surtout sans vrai patron. L’entrejambe me tombait au milieu des cuisses, j’ai du reprendre tout ça au dernier moment : résultat, finition « zero » à ce niveau-là… Mais pas folle la guèpe, pas de photos de trop près des finitions trop moches, non, j’ai mon image à sauvegarder moi LOL !!!! (comme quoi on ne montre bien que ce que l’on veut sur un blog !)

——-

6/ Top à bretelles Whiltshire

Pour aller avec ça, un post en arrière :

Mais… là je triche, ce n’est pas moi qui l’ai fait… je répète… CE N’EST PAS MOI QUI L’AI FAIT…

Petit teasing

Il s’agit d’un somptueux cadeau de Sarah, In the Middle of Nowhere(pour une fois que je joue à un jeu sur un blog… et que je gagne en plus… ). Je n’en montre pas davantage, alors pour celles qui ne l’avaient pas encore vu, ça se passe chez elle ici. On a aussi eu droit à une jolie barbotteuse pour ma schtroumphette. J’ai beaucoup de chance.

——-

A bientôt !