Ivanne.S | Comment coudre un petit haut à bretelles pour débutant
Grands débutants en couture ? Apprenez à coudre un petit top à bretelles rapide à réaliser grâce au patron KEEP COOL [Femme]. Pas de stress : uniquement des coutures droites, un élastique, quelques boutons, une pédagogie détaillée, un patron gradé du 32 au 54, et le tour est joué !
couture, débutant, top, premier vêtement fait main, cousu main, top élastiquée, diy, seersucker
19428
post-template-default,single,single-post,postid-19428,single-format-standard,cookies-not-set,woocommerce-no-js,et_monarch,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,columns-3,qode-product-single-tabs-on-bottom,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

| KEEP COOL [Femme] – Conseils pour les vraies formes de femme

Quand on se lance dans la couture de vêtements, l’une des questions récurrentes est le souci de l’adéquation entre le modèle et notre propre morphologie. “Estce que ce vêtement va m’aller ?“, “Estce que je n’aurai pas l’air d’un sac ?“, “Est ce qu’avec ma poitrine généreuse, je n’aurai pas l’air d’un parachute ?“… Difficile de se projeter, et difficile d’essayer en cabine avant d’acheter le patron.
Sur le site Ivanne.S, je dois l’admettre, c’est souvent la taille 36 couplée à une poitrine menue qui est mise à l’honneur. Non pas par volonté de coller au standard de la mode (surtout PAS !), mais essentiellement pour une raison plutôt très pragmatique : c’est ma propre taille ! Ce qui me permet de porter tout ce que je couds, même ce qui est destiné à mettre en valeur mes patrons (petitgrand plaisir non négligeable de concilier ma passion et mon métier).
Manon, que vous voyez le plus souvent sur le blog (par exemple ici) est en quelques sortes mon “double” morphologique ; elle peut donc se permettre de porter mes vêtements (bien mieux que moi d’ailleurs, troz’injuste), ce qui me donne l’opportunité de passer derrière l’appareil photo pour produire et maîtriser les images que vous voyez sur le site. Autre côté ultrapratique : il m’est également facile de la solliciter pour les shootings car nous sommes géographiquement très proches (“Tiens, Manon, il fait beau, il fait bon, j’ai 3 jupes à shooter, t’es dispo là ? … Oui ? … Ah super, donc ok, je passe te prendre dans 10 min”). Pour développer un projet, cette facilité… c’est ce qui m’amène à être plus réactive, plus efficace, et à proposer des articles de blog régulièrement.
Par contre … la contre partie : je montre peu d’exemples de vêtements coususmain portés sur de vraies formes de femmes. J’en conviens : c’est pas bien, boouh, vilain.
J’aimerais toujours faire bien, j’aimerais toujours faire mieux, mais ce n’est pas toujours simple à organiser.  La facilité et l’efficacité finissent souvent par l’emporter, surtout lorsque l’on vit et travaille à la campagne.

Cette fois avec le patron KEEP COOL [Femme], j’ai essayé de combler quelques manques et d’attraper d’autres tailles du barème en sollicitant les copines, dont Amélie.
NOTRE Amélie, du blog Amélie pas Poulain mais presque. Trop trop bien !

Aujourd’hui cet article traite donc de la même version que l’article précédent, le top boutonné à bretelles, mais sur une ligne plus courbe. Je n’ai même pas envie de parler de “grande taille” (ça ne veut rien dire), mais plutôt de jolies formes, de silhouette, de morphologie, enfin de féminité quoi.
Normal.
A la fin du billet, si vous vous reconnaissez dans la silhouette et les mensurations d’Amélie, vous trouverez quelques conseils pour que votre petit haut ait un joli rendu sur vous.

Le patron et ses options

Ce petit haut à bretelles est cousu à partir du patron KEEP COOL [Femme]. Les formes, versions et options sont les suivantes :

  • Forme TOP de longueur standard + ajustement de longueur pour poitrine généreuse (voir plus bas)
  • Option d’ampleur MINIMALE, pour un style plus habillé et près du corps.
  • Version B : avec une fausse patte de boutonnage devant. Pour rappel, aucune boutonnière à réaliser, ce qui évite le stress du débutant. Juste des boutons à coudre sur une patte décorative.
  • Bretelles classiques, fixées au devant et au dos, de façon bien propre.
    J’ai choisi ici une largeur de bretelles de 5 cm, que j’ai cousues moi même dans le même tissu que le top.
  • FINITIONS + sur l’envers, avec les surplus de couture gansés à l’aide d’un biais (tout est expliqué dans le patron)
  • Ourlet rapporté avec un biais de la même couleur que le tissu principal

Il s’agit ici d’une taille 48.

Tissu et mercerie

L’intégralité du top à bretelles est réalisé dans un crêpe rouge foncé acheté chez Mondial Tissus. Ce crêpe est assez dense et épais.
C’est une matière qui a un bon maintien sous le pied de biche de la machine à coudre, ce qui est non seulement idéal pour les débutants, mais aussi complètement adapté au patron KEEP COOL [Femme] du fait de sa bonne fluidité au porté.

L’élastique utilisé a une largeur de 25 mm (acheté chez Mondial Tissus).

Les boutons de bottine métalliques “bronze vieilli” ont été achetés chez Mondial Tissus.

La finition+ à l’intérieur (ganse des surplus de couture sur l’envers) a été cousue avec un biais (fait maison) en Liberty “Claire Aude” coloris “Vineyard”  acheté chez Cousette.
Un petit luxe trop joli et au top de la qualité et de la solidité du cousumain.

Conseils : morphologie et ajustements

Quelques points peuvent être notés pour que le petit haut soit le plus adapté aux formes d’Amélie, ou peutêtre les vôtres. Il s’agit seulement de conseils, PAS de règles absolues. Vous êtes libres de les respecter ou non, selon votre morphologie, vos goûts ou votre style.
Pour information, pour que vous puissiez vous situer, et avec son autorisation, Amélie fait une T48 au niveau du buste (selon la mesure de son tour de poitrine mis en parallèle avec le barème de taille Ivanne.S), elle mesure 1,77m, et fait un bonnet F au niveau volume poitrine.

  • Choix de l’ampleur : KEEP COOL [Femme] propose 3 options d’ampleur (Minimale, Normale, Ultra). Pour une poitrine généreuse telle qu’un bonnet F, je conseille plutôt de partir sur une ampleur Minimale, pour ne pas surajouter au volume et pour éviter l’effet “montgolfière” du à un surplus de fronces. L’ampleur Minimale offre ici un côté plus seyant.
  • Choix de la matière :  pour les lignes curvy, privilégiez les matières fluides qui réagissent bien sous les fronces et qui “tombent” bien, justement comme le crêpe, ou la viscose. Évitez la popeline de coton ou le lin (ou toute autre sorte de toile trop rigide) qui amplifierait le volume du top avec un effet encartonné. Retenez quoi qu’il advienne, et d’une façon générale, que le choix du tissu et de son tombé est hyper important !
  • Largeur des bretelles : si vous avez une poitrine généreuse, rien ne sera plus rassurant que de pouvoir porter votre soutien gorge habituel. Ici avec KEEP COOL, c’est possible. Choisissez pour cela une largeur de bretelle importante (ex: 4 ou 5 cm)  ce qui permettra d’envelopper votre buste tout en masquant les bretelles de votre sousvêtement. Ici, Amélie porte sa lingerie habituelle, je ne lui avais donné aucune consigne particulière pour la séance photo.
  • Largeur d’élastique : l’idéal est de choisir un élastique assez large pour améliorer le confort. Plus il sera large, et mieux la pression sera répartie au dessus de la poitrine. N’hésitez pas à consulter la FICHE BONUS offerte avec le patron afin de choisir la bonne largeur d’élastique selon l’effet volanté souhaité.
  • Ajustement poitrine généreuse : si vous constatez que le bas du top “remonte” (en apparaissant plus court devant qu’au dos au niveau de la ligne d’ourlet), c’est un effet indésirable très certainement du au volume poitrine qui “prend” sur la longueur de tissu. Pour rééquilibrer le top, il sera dans ce cas nécessaire d’apporter un peu de longueur supplémentaire sur le devant. La méthode toute simple d’ajustement est expliquée dans la FICHE CONSEILS MORPHOLOGIE offerte avec le patron. Cet ajustement a été apporté sur la version d’Amélie (ajout de 5 cm de longueur sur le devant pour son bonnet F).

Bonne couture !

Pour acheter le patron KEEP COOL [Femme]

Profitez de l’offre spéciale fin d’été avec 10% sur ce nouveau patron
(jusqu’au 31 août 2017 inclus)

A bientôt !

Ne manquez plus rien !

Pour vous tenir au courant des nouveaux articles, booster votre créativité, recevoir des astuces & des tutoriels…

Pensez à bien confirmer votre abonnement en activant le lien proposé dans le 1er mail envoyé (sinon les envois ne seront pas activés).
Si vous ne recevez rien, jetez un œil dans vos SPAMS.

Pour vous inspirer davantage

 

4 Commentaires
  • Marie-Annick
    Posté à 11:06h, 24 août Répondre

    Merci pour cet article :-)

  • Lauriane
    Posté à 11:14h, 24 août Répondre

    Oh, comme je suis contente de voir un bonnet F, je me sens moins seule ! J’ai acheté et réalisé le patron TROP TOP, en suivant tes explications pour ajuster a ma poitrine, et ca a été parfait, alors merci pour tes explications claires, et merci de presenter tes creations sur des mannequins plus ronds, ca aide vraiment à se projeter !

  • MELANIE WIRTZ
    Posté à 08:56h, 25 août Répondre

    génial ! merci de penser aux autres tailles …..

  • Garak
    Posté à 16:13h, 27 mars Répondre

    Bonjour,
    Ça fait plaisir de voir enfin d’autres morphologies représentées (même si je comprends que vous fassiez avec les moyens du bord d’habitude) !

    Mais j’aimerais revenir sur l’expression “grande taille”, dont vous dites qu’elle na pas de sens pour vous. On pourra utiliser toutes les périphrases du monde (formes, rondeurs, féminité, etc…). mais le terme grande taille fait référence à une réalité pour moi. Quand on fait plus d’un 46, le choix des tailles et de diversité des vêtements est considérablement réduite dans le prêt-à-porter, mais aussi dans l’offre des patrons et particulièrement les marques de patrons indépendants français.
    “Grande taille” n’aurait pas de sens effectivement si l’offre était la même qu’on fasse un 40 ou un 50, mais ça n’est pas le cas. Cette distinction est là parce notre société n’aime pas les gros.se.s. Donc pour moi, les mots sont importants.

    En tout cas, merci de proposer vos patrons jusqu’au 54, vous n’êtes pas nombreux en France à le faire et grâce à vous on se sent un peu moins oubliés, nous les grandes tailles !

Poster un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This