Ivanne.S | Comment coudre un manteau d'inspiration Sezane pour femme ?
Exemple de réalisation pour apprendre à coudre un manteau d'hiver entièrement doublé pour femme inspiré par la marque Sézane , Ce manteau propose de réaliser un col tailleur et un joli jeu de poches à partir du patron MAGNÉSIUM [femme], Ivanne.S
couture, manteau, lainage, chestnut, pain d'épice, Ivanne.S, patron de couture, Magnesium, femme, Atelier Brunette,hiver, original
22718
post-template-default,single,single-post,postid-22718,single-format-standard,et_monarch,gecko,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,columns-3,qode-product-single-tabs-on-bottom,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

| MAGNÉSIUM [Femme] – Manteau chestnut d’inspiration Sézane

Alors celui là, je l’ai rêvé. Comme je le dis souvent, un projet de manteau cousumain, ça se murit, ça se caresse. Cette étape de conception et de projection parfois longue où tout se construit encore « dans la tête » fait autant partie du plaisir que celle de la réalisation ellemême. Non mais vraiment. Moi j’adore ça. Je vous raconte.
Cet hiver, je suis tombée nez à nez (complètement par hasard bien sûr) avec ce style de manteau chez la célèbre marque française Sézane, connue pour son expérienceclient légendaire et son style chic very Paris.

Manteau Joe (Sézane, AH 201718)  //  Manteau Davis (Sézane AH 201718)
Prix : beaucoup beaucoup cher

Généralement chez Sézane, je regarde surtout les chaussures car c’est l’une des rares marques qui proposent de belles shoes de qualité en taille 35, notamment l’été où je ne peux mettre ni chaussettes ni semelles pour tricher (ne riez pas, je chausse du 2, oui, je sais). Bref…  donc là…. NORMAL… j’étais sur la rubrique « Manteaux », logique.

D’abord complètement altruiste (bien sûr), j’ai machinalement épinglé ces 2 images de manteaux et/ou leurs cousines dans d’autres couleurs dans le tableau d’inspiration PINTEREST lié au patron de MAGNÉSIUM, pour mes lectrices adorées, pour que vous puissiez y trouver de la ressource d’idéescouture pour la saison hivernale en utilisant ce patron Magnésium multi options.
Bien bien bien.
Toujours normal, aucune idée derrière la tête, je vous jure.
Et puis, je ne sais pas… j’ai pas compris pourquoi, mais régulièrement, je suis retournée sur le site Sézane pour faire un petit coucou aux manteaux.  PAS du tout inquiète en plus, puisque j’avais déjà LE manteau de ma vie : ce beau MAGNÉSIUM gris galet que je porte quasi tous les jours depuis qu’il fait froid cette année.
Et en fait, de fil en aiguille, le truc a fini par tourner en boucle dans ma tête jusqu’à virer à l’obsessionnel, sans compter que FB et Instagram n’ont pas oublié, eux, de me placarder ces mêmesphotos en publications suggérées sur mes flux d’actualités, avec le bouton « Acheter », là, tu vois… bien en gros. La grosse grosse prise en flag » de visites multirécidivistes. Non mais vraiment, les publications suggérées sur les réseaux sociaux, c’est de la délation pure et simple auprès des proches qui côtoient mon ordi…  alors que je clame mon innocence : ce genre de manteau, je ne veux pas me l’acheter, hein (#chéricestpascequetucrois), il me donne juste envie me le cooooooudre en fait.

L’inspiration Sézane est à la fois proche et éloignée de cette version. Elle m’a surtout suggérée ce jeu de poches sympa avec l’association poches à rabat + poche passepoilée unique quelques centimètres plus haut. Et puis ce style aussi : un tombé bien net, ce col tailleur, un lainage qui se tient bien, la coupe droite et efficace, et une longueur très tendance. Au delà de l’inspiration, c’est aussi une bonne dose de motivation que j’ai reçue, celle qui dit « Nan mais là, je serais capable de le faire moimême ! »
Avec le patron MAGNÉSIUM, j’allais pouvoir me rapprocher au plus près de ce doux rêve de manteau, tout en étant pareil mais aussi bien différent et dans une ambiance loin du style parisien ou haussmannien de la marque Sézane.
Parmi les différences, il y a notamment le jeu de plis au dos : ça, c’est « tout MAGNÉSIUM« . C’est sa signature, celle qui fait que même si l’inspiration vient d’ailleurs, ma version restera unique, et ça c’est cool.

J’ai également préféré une couleur plus chaude, plus osée, plus tonique et originale qu’un « camel » classique.
Chestnut.
Particulier le chestnut, j’avoue.
On pourrait dire « brique », mais je sais pas… c’est pas brique non plus. Mais plutôt entre l’écureuil, le spéculoos et le pain d’épice à l’orange.
Pas évident d’ailleurs à restituer sur les photos.

Bref, je me suis appliquée pour le coudre ce manteau, je vous le dis.

Le patron / La version / Les options

Ce manteau est cousu à partir du patron MAGNÉSIUM [Femme] dans la Version B (avec la découpe et les plis convergents au dos),option de longueur MAXI. Si vous n’aimez pas ce pli, sachez que la Version A propose un dos sans pli.
Il s’agit d’une taille 36, portée ici par Manon.

Pour le réaliser, les options suivantes du patron ont été utilisées :

  • Options disponibles dans le patron de base
    • Croisure simple, pour une ligne de boutonnage unique (différence avec la version Sézane qui offre un double boutonnage)
    • Longueur  MAXI, au dessus des genoux
    • Les poches réservées dans les coutures latérales (qui offrent ici la « vraie » fonction des poches)
    • Les fausses pattes de poche (idée BONUS expliquée dans le patron en utilisant le patron de la martingale). Pas de sac de poche en dessous, là c’est donc juste « pour faire joli ». Les poches Sézane sont en revanche de vraies poches à rabats.
  • Options disponibles dans le Pack COMPLÉMENTS
    • Le col tailleur : j’y reviens plus bas dans l’article.
    • La ceinture partielle dos, non boutonnée comme expliqué dans les instructions, mais maintenue en son centre par quelques petits points discrets à la main pour éviter qu’elle ne s’effondre sous son poids. Un hors piste complet par rapport à l’inspiration initiale.
    • Une poche passepoilée unique, positionnée environ 8 cm au dessus de la ligne de découpe à la taille. Poche garantie « vraie de vraie » , on peut y mettre des tas de choses dedans, mais son positionnement n’est clairement pas fait pour se réchauffer les mains ;). C’est plutôt la poche de secours pour le téléphone, les clés, son badge pour aller bosser, ou la monnaie de la boulange’ quand tu as la flemme de la remettre dans ton portefeuille perdu au fond du sac.

J’ai également posé les épaulettes et les cigarettes de manches pour un rendu plus quali’ au niveau de la tête de manche. Tout est bien sûr expliqué dans le patron.

Une petite particularité a été apportée au niveau de la doublure intégrale, mais pour cela, il faut encore scroller et lire la suite :)

La même version peut toutàfait être imaginée sur un enfant grâce au patron MAGNÉSIUM [Enfant] (fille ou garçon du 1 au 12 ans), où toutes les options sont présentes également.

 

Spécificité du col tailleur

Super facile à coudre !
La particularité du col tailleur proposé avec le patron MAGNÉSIUM est qu’il a été dessiné et conçu pour être monté comme un col classique (et non avec la technique de foufou habituelle qui fait parfois peur aux débutants). Ici, si vous savez monter un col claudine ou un simple col rabattu, vous saurez parfaitement monter ce col tailleur. Cool non ?

Un col qui se rabat bien sur l’encolure
Le patron MAGNÉSIUM propose aussi un montage de type « pro » en FINITION + (donc optionnel)  pour que le col s’enroule parfaitement au niveau du rabat d’encolure. Cette méthode permet d’éviter que le tissu ne tiraille sur les pointes du col en faisant « rebiquer » les bordures. Les instructions vous expliquent comment faire, mais rien d’obligatoire.

Col tailleur relevé ou rabattu
C’est au choix, les 2 vont bien.
Si par contre vous utilisez le montage « pro » , il est toutefois préférable de gardé le col tailleur dans sa position retournée.

Spécificité de la doublure

Quand on craque sur un bel imprimé pour la doublure d’un manteau, le problème est que souvent, sa matière n’est pas toujours compatible avec ce que l’on en attend sur le plan fonctionnel.
Normalement, une bonne doublure de manteau doit bien glisser sur nos vêtement pour faciliter l’enfilage et optimiser le confort aux mouvements. Et sur le plan purement mécanique, rien ne vaut ce un bon satin pour cela (satin de polyester par exemple), bien lisse et bien brillant. Grâce à lui, on pourrait enfiler un manteau sur n’importe quel vêtement de n’importe quelle matière (gros pull en laine ou tunique en lin bien rêche…), ça glissera toujours super bien au niveau du passage des bras, et le confort au porté sera parfait (si la taille est la bonne).
Oui mais, le satin pour une doublure, ce n’est pas toujours joli, il faut l’avouer. Il n’apporte pas le charme d’un joli imprimé qui peut s’avérer être un bel exhausteur de goût sur l’envers du manteau : le beau motif qui se dévoile subtilement au moindre petit coup de vent, c’est pour moi un véritable atout qui se dégage et qui donne de la personnalité à la création !

Alors… satin fonctionnel ou joli imprimé ?
Solution : associer les 2.
Ce n’est pas moi qui l’ai inventé, on le voit parfois dans le commerce, et je sais que certain(e)s d’entre vous le faites aussi en couture, et c’est très bien !

En quelques mots, le point critique étant finalement l’enfilage des manches, l’idée est donc de tailler UNIQUEMENT les manches en doublure dans du satin bien glissant, ET de tailler les devants et dos en doublure dans ce bel imprimé que vous aurez choisi avec soin.
L’avantage, c’est que les doublures de manches en satin ne se verront pas au porté. Complètement cachées, elles joueront juste leur rôle pour l’enfilage et le confort.
Si vous toutefois vous souhaitez faire un petit revers un bas des manches pour faire apparaître la belle doublure imprimée, pas de souci : mixez satin + imprimé sur votre doublure de manche selon un ligne de découpe horizontale : haut de manche en satin et bas de manche en imprimé sur environ 10 cm de haut, comme sur la photo cidessous. Et voilà.

Les matières

Le tissu principal extérieur est un lainage coloris chestnut acheté chez Anna Ka Bazaar. J’aime beaucoup ce lainage, superbe couleur comme je le précise plus haut, et très agréable à coudre. Le seul petit regret formulé est qu’il semble avoir une légère tendance à pelucher à l’usage. A surveiller avec le temps.

La doublure principale est une viscose imprimée « Moonstone Green » acheté chez Atelier Brunette. Les photos sont assez peu représentatives de la couleur de fond de cet imprimé. Sur les images, il vire au bleu, alors que c’est en réalité un vert forêt très très foncé.
La doublure secondaire pour les manches est une chute de satin noir acheté chez Mondial Tissus (la même que celle qui a servi pour la doublure de mon manteau gris galet)

Le passepoil lurex bronze de la doublure a été acheté chez Mondial Tissus.

Le boutons métalliques ont été achetés chez Mondial Tissus également.

 

Porté avec ?

Un jean.
Un tee shirt loose cousu d’après le patron TROP TOP [Femme] Version A, complété d’un tuto très simple (offert  gratuitement) pour ajouter de l’ampleur (plus d’informations dans cet article)


D’autres photos du manteau sous tous les angles…

En résumé

Pour acheter le patron MAGNÉSIUM [Femme]

 

Ne manquez plus rien !

Pour vous tenir au courant des nouveaux articles, booster votre créativité, recevoir des astuces & des tutoriels…

Pensez à bien confirmer votre abonnement en activant le lien proposé dans le 1er mail envoyé (sinon les envois ne seront pas activés).
Si vous ne recevez rien, jetez un œil dans vos SPAMS.

Pour vous inspirer davantage

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

25 Commentaires
  • Autantenemporte
    Posté à 17:35h, 26 février Répondre

    Mais que je l’aime ce manteau!!!! J’aimais déjà ton manteau gris! Mais, là, je suis très très fan, la couleur, la coupe, tout tout tout! J’aime ce côté très net du tomber. Je touche du bois pour que le lainage ne bouloche pas trop.

    J’ai peut-être remarqué une autre différence entre ta version et celles de Sézane (le Joe et le Davis), mais j’ai du mal à voir sur leurs photos: il me semble qu’ils ont une découpe princesse plutôt qu’une pince poitrine. Éclaire-moi si tu as deux minutes, mais ce serait quoi les atouts d’une coupe plutôt qu’une autre? J’avais lu il y a longtemps un livre qui en parlait, mais c’est loin dans ma mémoire.

    • Ivanne
      Posté à 23:17h, 26 février Répondre

      oui en fait il y a d’autres différences structurelles que je n’ai pas mentionnées, et en plus, même s’ils ont un style semblables, Joe et Davis sont aussi un peu différents l’un de l’autre.
      Davis semble en effet avoir une découpe princesse, mais Joe non. D’ailleurs sur Joe, je ne vois pas bien s’il y a une pince poitrine ou pas. Les 2 ont aussi de vraies manches tailleurs, en 2 morceaux (donc pour galber la manche à la forme coudée du bras). Ce que ne propose pas Magnésium (manche simple).
      Quant à l’intérêt d’une découpe princesse, je n’ai rien lu de particulier à ce sujet, mais je dirais que l’un des intérêts est de pouvoir inclure des pinces dans les découpes, dont pince poitrine ET éventuellement pince de taille. Ici sur Davis par exemple, il y a peut être un léger cintrage à la taille qu’il n’y a manifestement ni sur Joe, ni sur Magnésium. Mais il faudrait avoir le manteau entre les mains pour le vérifier. Après, le choix de faire une découpe princesse ou pas peut aussi simplement être un choix de style, sans réfléchir plus.

      • viguialca
        Posté à 13:03h, 16 mars Répondre

        J’ai l’impression de me voir en train de zoomer/dezoomer à l’infini afin de capter les subtilités d’un vêtement repéré sur le Web (« mais comment kizon fait ? » !
        Sans rire , c’est une merveille, les coloris sont pile dans ma palette, alors, j’adore !
        (dit-elle, 10 ans plus tard…)

  • Nicole
    Posté à 19:06h, 26 février Répondre

    Il est magnifique!! j’adore!!!

    • Ivanne
      Posté à 23:19h, 26 février Répondre

      merci beaucoup !

  • Frédérique Bonafous Chochon
    Posté à 19:51h, 26 février Répondre

    En amour total de ce manteau et la couleur me fait chavirer !!! ❤️❤️❤️❤️❤️

  • Jeanne
    Posté à 20:47h, 26 février Répondre

    Ce manteau est superbe. La forme, la couleur, la doublure. Pour l’instant, je ne crois pas que j’oserai me lancer dans une telle réalisation. Je n’ai pas encore assez d’assurance. Cette couleur me rappelle le manteau que je portais en 1ère année de fac. A l’époque (c’était en 1970-71, hier donc :) ) la mode était aux manteaux très longs, aux chevilles. Le mien était en lainage épais et douillet avec une capuche et de la même couleur chaude que le vôtre. Souvenirs! Souvenirs!

  • hermine123
    Posté à 21:23h, 26 février Répondre

    Splendide ! Un rêve pour moi, pas encore apte à coudre avec autant de succès, mais j’ai la capacité d’admirer !

  • 2etoiles
    Posté à 21:40h, 26 février Répondre

    C’est une vrai tuerie ce manteau ! Mais waouh ! ! Mega waouh même ! !

    • Ivanne
      Posté à 23:20h, 26 février Répondre

      merci, vraiment !

  • Mérové
    Posté à 22:26h, 26 février Répondre

    Si tu n avais pas tenté cette version nous aurions loupé un plaisir pour les yeux .La couleur, ces poches passepoilées additionné des fausses poches waouh une tuerie ce manteau rhoooooo encore une tentation😁😁😁😁

  • Mélina Lambert Poubel
    Posté à 22:33h, 26 février Répondre

    Ah LE voilà! Quelle merveille!
    Les manches en satin, très bonne idée, je l avais utilisée pour un manteau pour ma fille

  • AxelleC
    Posté à 00:01h, 27 février Répondre

    Il est sublime, je suis totalement sous le charme !!! Et cette couleur est canon !!

  • Marick
    Posté à 09:03h, 27 février Répondre

    Très belle version !

  • Aline
    Posté à 09:35h, 27 février Répondre

    Merci pour ce très bel article! Qui m’a donné encore plus envie de me lancer. J’ai le patron depuis un moment, mais je n’avais toujours pas osé me lancer dans ce beau et difficile projet!
    J’espère le réussir.
    Alien

  • gladys
    Posté à 09:43h, 27 février Répondre

    Toujours un grand moment de plaisir le lecture de ce blog. Très très beau ce manteau : Wahouh !! Bravo

  • Pascale
    Posté à 10:29h, 27 février Répondre

    Trop canon ! Finitions parfaites, choix des tissus parfait. Et surtout très bien porté.

  • Julie
    Posté à 14:18h, 27 février Répondre

    Je le trouve absolument MAGNIFIQUE !!!! Il est à tomber!
    J’adore la coupe, la couleur, la doublure, le passepoil, tout tout tout!!! Et je trouve que le « bleu » de la doublure est top!
    En plus l’assortiment avec l’écharpe de Manon donne envie de sauter dedans et de prendre sa place!

  • Sophie
    Posté à 15:00h, 27 février Répondre

    Il est tout simplement splendide ce manteau ! La couleur, les poches à rabat,que de jolies détails !
    Moi aussi, j’utilise la technique du mélange des tissus pour la doublure mais je n »ai pas pensé à faire un rappel au bout des manches, je note pour un prochain projet.
    J’espère que le lainage du manteau ne boulochera pas plus, après tout ce travail, ce serait si dommage !

  • Juliette
    Posté à 15:27h, 27 février Répondre

    Votre travail sur ce manteau est magnifique ! Toutes vos réalisations le sont par ailleurs, mais celle-ci est vraiment époustouflante de précision avec un choix de tissus génial :)

  • Marie Jeux de Fil
    Posté à 18:09h, 27 février Répondre

    Superbe!!! Bravo j’adore!!! Depuis le temps que j’ai envie de le coudre le magnésium!! Je l’ai acheté dès sa sortie! J’ai imprimé les explications y a plus qu’à!!! Et vraiment cette version me motive!!!!

  • totoche
    Posté à 20:57h, 27 février Répondre

    Quelle beauté !

  • angelique
    Posté à 12:59h, 06 mars Répondre

    tout lu avec attention et je crois que comme toi ça va tourner en boucle dans ma tête, il y a tellement de version de Magnésium qui me font envie …. ;-)
    il est SPLENDIDE

  • nagase
    Posté à 20:53h, 06 mars Répondre

    Cest clair, Sézane aura notre peau !!!

  • Christelle
    Posté à 15:59h, 18 avril Répondre

    Bonjour Ivanne !
    Merci et bravo pour ces articles toujours très bien documentés et hyper inspirants !!
    J’en suis à ma seconde version de Magnesium, dont une qui ressemble beaucoup à celle-ci dans le choix et la couleur de la laine bouillie !!
    J’étais encore il y a 2 ans une couturière débutante et j’ai appris énormément grâce à vous, à vos patrons, Magnesium, mais aussi 1001 Perles et Trop Top, très didactiques, précis, avec plein d’astuces et de bons conseils. J’apprécie vraiment que vous alliez au bout de votre démarche avec tout ces petits paragraphes Finitions + qui pour moi sont incontournables !!
    J’adorerais que vous fassiez un tuto pour adapter Magnesium en version hyper longue (au moins jusqu’aux mollets !!).
    Et j’attend avec impatience la sortie de votre prochain patron : une robe ? Un pantalon ?

Poster un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This